Négociation et gestion de crise

Négociation au nom de tiers

La mission est définie par un mandat établi au préalable précisant le cadre et les moyens utilisés selon les besoins du commanditaire et de commun accord.

Il s’agit principalement de négociation à caractère commercial ou social.

Il peut s’agir d’un mandat de représentation d’une organisation, d’une entreprise commerciale ou d’une personne physique.

Animation de réunion complexe

Il s’agit d’animer une réunion entre différents protagonistes par une personne externe neutre et indépendante.

Le coordinateur de la réunion a pour but de créer un cadre de parole équilibré pour tous les intervenants présents et de coordonner l’agenda comprenant les objectifs définis préalablement, les thématiques à aborder, ainsi que la durée de la réunion.

Médiation sociale, commerciale et civile

La Médiation vise à réunir autour de la table de discussion, et sur base volontaire, les parties impliquées au conflit afin de tendre vers la résolution de leur différend.

En tant que tierce partie, le médiateur est neutre, indépendant et impartial, et a pour rôle de faciliter l’échange d’information sensible et la communication entre les acteurs afin de favoriser la mise en lumière de leurs besoins et maximiser la recherche de pistes de solutions, dans le but d’atteindre un accord négocié et acceptable par chacune des parties. Ce processus se déroule sous confidentialité.

Facilitation de crise

Sur base d’un plan d’actions et la discrétion convenus préalablement avec le commanditaire, la facilitation de crise a pour but d’accompagner de manière globale le commanditaire dans sa gestion situationnelle tout au long de la période concernée.

Il peut s’agir d’une situation à risque ou une crise avérée.

Elle comprend les conseils stratégiques et une aide à la prise de décision, un support à la gestion opérationnelle et communicationnelle du projet, ainsi qu’un soutien aux relations interpersonnelles.

Audit organisationnel

Selon la mission définie communément, l’audit a pour but de mettre en lumière le fonctionnement d’une structure, d’un service ou d’une équipe afin d’établir des conclusions et des conseils dans un rapport suggérant la prise de mesures permettant de résoudre les points de blocage et améliorer la fonctionnalité de la structure.

L’audit organisationnel initie des pistes de solutions que le commanditaire peut utiliser lors de sa prise de décisions.